Assistants d’éducation : appel à l’action

 

Depuis des années, malgré de multiples actions de la CGT, les assistants d’éducation subissent des conditions de travail et des horaires qui sont souvent incompatibles avec leurs études (voir décret n° 2005-1194 du 22 septembre 2005 modifiant le décret n° 2003-484 du 6 juin 2003) :

* Les contrats de moins d’un an sont pratique courante,

* l’absence de formation, des difficultés sur la définition de leurs missions et de leur temps de travail,

* Un contrat type du ministère non satisfaisant.

Nous demandons toujours que l’intégralité du décret soit rediscutée.
Les assistants d’éducation se voient souvent imposer des contrats à temps partiel mal rémunérés, ce qui rend leurs conditions de vie difficiles. Depuis le début, la CGT a dénoncé leur statut trop flexible tant au niveau des missions-| que des horaires.

Télécharger le tract de l’Unsen-Cgt