Infos National

 PFMP : Volte-face du ministre,
sans concertation !

 

Daniel Assouline, Conseiller du ministre pour la voie professionnelle, a ouvert le 15 novembre 2013, les discussions sur les PFMP [1] et les Contrôles en Cours de Formation [2], par une proposition de réduction de quatre semaines des PFMP [1] pour les élèves de baccalauréat professionnel désirant poursuivre leurs études en BTS...

Cette proposition s’appuyait sur un double constat : des difficultés grandissantes à réussir en BTS, après l’amputation d’une année de formation (bac pro en 3 ans) d’une part, et d’autre part le nombre croissant de dérogations accordées aux élèves qui n’arrivaient pas à trouver des entreprises.

Lors de la mise en ligne du questionnaire en direction des personnels, cette proposition a totalement disparu. Elle avait pourtant été reprise par le Conseiller du ministre, dans la synthèse du 18 décembre, à l’issue de trois réunions.

La CGT Éduc’Action qui trouve que cette proposition allait dans le bon sens a donc interrogé la DGESCO [3]. Il lui a été répondu que le Ministre de l’Éducation avait tout simplement décidé de soustraire cette proposition du questionnaire en ligne !

Voilà un bel exemple de « concertation » Peillon ! Une fausse concertation au ministère et des personnels écartés de toute discussion. Est-ce cela la "rénovation" de la voie professionnelle ?

La CGT Éduc’Action dénonce vigoureusement ce revirement ainsi que la méthode employée par le ministre. Cela augure très mal de la mise à plat, promise par Vincent Peillon, des réformes des voies professionnelle, générale et technologique du lycée.

Qui pourrait y croire... ceux qui pensent encore que le changement c’est maintenant ?


[1Périodes de Formation en Milieu Professionnel

[2CCF

[3Direction Générale de l’Enseignement SCOlaire