POUR LA SAUVEGARDE DU SERVICE PUBLIC D’ÉDUCATION