Réouverture des écoles : rien n’est prêt pour éviter une seconde vague potentielle de l’épidémie