Déclaration Local

 Valls avec Gattaz...

 

M. Valls à Jouy-en-Josas pour l’université d’été du Medef : « Ce sont les entreprises qui créent la richesse ». Les salariés apprécieront… Ils savent, eux, que c’est leur travail qui génère la richesse !

L’année scolaire commence avec un remaniement ministériel. Le gouvernement Valls 2 ne prend même plus la peine de faire semblant d’avoir quelques ministres de gauche.

La politique d’austérité accentue la crise ? Il va la poursuivre plus vite, plus fort !

On l’accuse de préférer les patrons ? Il va faire une déclaration d’amour au Medef avant de les faire applaudir lors de l’université d’été du PS !

On l’accuse d’être contre les salariés, de faire des réformes contre eux ? Il va stigmatiser les chômeurs et les étrangers et publier des ordonnances pour que les salariés travaillent aussi le dimanche, au diable la vie de famille !

On l’accuse de liquider les conquêtes sociales ? Il annonce que toutes ces protections sont des freins à l’embauche et des chaines pour les salariés, et son intention de liquider le code du travail et les seuils sociaux !

Voilà donc son programme des prochaines semaines. De la droite pur sucre, au point que les patrons applaudissent et que l’UMP ne sait plus comment critiquer.

Et dans l’Éducation ? Un nouveau changement de ministre, signe de la « priorité » annoncée en 2012, des salaires toujours à la traîne, la municipalisation de l’école avec la réforme des rythmes scolaires confirmée et le développement de l’apprentissage comme horizon.

La nomination de la première femme Ministre de l’Éducation, que nous saluons comme un progrès vers l’égalité femme-homme, ne peut évidemment pas nous contenter au regard de la politique menée.

Il faudra bien que les personnels de l’Éducation, aux côtés de l’ensemble des salariés, décident d’agir ensemble pour changer cette orientation qui nous mène dans le mur au plan social mais aussi économique.

Pour la protection sociale, les salaires et l’emploi
Tous en grève le 16 octobre !