Enseigner est un métier qui s’apprend

 

La réforme de la formation des enseignant-e-s proposée le 13 novembre dernier par Luc Chatel et Valérie Pecresse est inacceptable :

- la formation pédagogique et didactique des futur-e-s enseignant-e-s est extrêmement réduite
- cette formation se déroulera APRES la prise de fonction, les lauréat-e-s pourront se retrouver devant des élèves sans avoir bénéficié de stages ni de formation
- des étudiant-e-s sans formation pédagogique inscrit-e-s au concours effectueront des stages seul-e-s dans les classes
- l’allongement de la durée d’étude va à l’encontre d’une démocratisation des métiers de l’enseignement d’autant qu’aucun dispositif ambitieux d’accompagnement financier existe
- cette contre-réforme ne permet aucune revalorisation financière contrairement à ce qu’affirment les ministres

Les personnels soussignés demandent le retrait de cette réforme, l’ouverture d’un réel débat sur la formation des enseignant-e-s et proposent :

- Le maintien du concours d’entrée au niveau de la licence ;
- Une formation de 2 ans, rémunérée comme enseignant-e-s stagiaires, dans les IUFM, formation aboutissant à l’obtention d’un master.
- Le maintien de la Formation continue sur le temps de travail.

SIGNER LA PETITION EN LIGNE